Calcul indemnités chômage: quelles sont les réformes ?

D’après les statistiques de l’INSEE l’année dernière le chômage a reculé de 1.1 % (il est passé de 10 % à 8.9 %), du jamais vu depuis 2009 et ce grâce à la création de 200 000 emplois, mais la France reste à la traîne parmi les pays de l’Europe. L’Allemagne par exemple est à 3.5 %, la Belgique à 6 % et la Pologne à 3.6 %, donc en attendant que la France atteigne ces taux, il est important de connaitre les droits accordés aux chômeurs en France.

Quels sont les droits des chômeurs en France ?

En 2017 un projet de loi concernant la réforme de la loi du travail a été mené, et si une partie a déjà été mise en œuvre depuis le 5 septembre, l’autre partie sera soumise aux parlementaires pour approbation d’ici début 2019. La ministre du travail Muriel Pénicaud évoque de nouveaux droits pour les sans-emploi; voici ce qui change:

  • La reconversion professionnelle: si vous avez travaillé pendant 5 ans en continu dans la même entreprise et que vous souhaitez démissionner pour une reconversion professionnelle ou une création d’entreprise, sachez que vous avez désormais le droit à des allocations-chômage à condition que votre projet soit validé par une commission paritaire.
  • Pour les indépendants: en cas de liquidation judiciaire, de départ d’un conjoint associé après un divorce ou une rupture de Pacs ou de départ dans le cadre d’un redressement judiciaire une allocation de 800€; par mois pendant 6 mois sera versée.
  • Tableau de bord: les demandeurs d’emploi devront faire l’état de l’avancement de leur recherche dans un tableau de bord chaque mois, afin de rester à pôle emploi (c’est un dispositif à titre expérimental pendant un an dans certaines régions).
  • Le refus d’emploi: si une offre d’emploi considérée comme raisonnable (après concertation avec le conseiller) est proposée, vous ne pouvez pas refuser plus d’une fois sous peine de voir vos allocations chômage suspendues.
  • Suppression de certaines sanctions: celles liées au refus d’un contrat aidé, contrat alternance, formation, etc.
  • Baisse des allocations chômage pour les cadres: bien que cette mesure n’a pas encore abouti, le député Aurélien Taché évoque la possibilité d’une diminution des allocations chômage pour les cadres qui touchent plus de 5000€; par mois.

Du nouveau pour le calcul des indemnités ?

Depuis novembre 2017, certains changements ont été apportés aux lois du chômage; parmi ces modifications, la durée maximum d’indemnisation a été fixée à 24 mois pour les moins de 53 ans. Le montant et la durée des versements sont désormais proportionnels à la durée de travail et le salaire perçu. Enfin le mode de calcul de ces allocations a été modifié et ne concerne que les jours travaillés, les week-ends et les jours fériés ont donc été supprimés.

le reste des articles :